Réaction suite aux résultats du 1er tour

Dimanche 11 juin, avec 8 % des suffrages exprimés, la gauche progressiste, républicaine et écologique n’a pas réussi à s’imposer dans la 7ème circonscription du Val-d’Oise.

Au-delà de ma déception, je ne retiendrai qu’une seule chose : la sincérité, la chaleur, la gentillesse et les encouragements des habitants de cette 7ème circonscription.

La voie de la social-écologie, de la défense de l’emploi, de l’environnement, de l’éducation, du vivre-ensemble et de la lutte contre les discriminations reste ouverte. Je poursuivrai ces combats bien au-delà de la période électorale.

Je tiens à remercier François Pupponi pour son soutien et ses encouragements qui m’ont profondément touchée durant cette campagne. Nous avons obtenu à Sarcelles notre meilleur score de la circonscription avec 17% des voix.

Tout ce que François Pupponi a fait pour sa circonscription et pour sa ville m’ont marquée et je veux m’en inspirer pour la suite de mon action.

Je lui présente tous mes vœux de réussite pour le deuxième tour des élections législatives sur la 8ème circonscription.

Je remercie l’ensemble des élus, militants et sympathisants socialistes de la 7ème circonscription du Val-d’Oise pour leur engagement durant cette courte campagne. Sans eux, rien n’aurait été possible.

Merci à Romain Eskenazi, mon suppléant, pour son aide précieuse durant ces quelques semaines.

Enfin, je remercie les électeurs qui nous ont fait confiance et j’adresse mes salutations républicaines à Dominique Da Silva et Jérôme Chartier, qualifiés pour le second tour.

Pour faire barrage à ce dernier, représentant de la droite dure, antisociale et ultra-libérale soutenue par le mouvement Sens Commun lors des dernières élections présidentielles, nous devons prendre la défense de nos valeurs progressistes et mener au renouvellement, qui verra la défaite de Monsieur Chartier.
J’appelle donc à voter pour le candidat d’En Marche, Dominique Da Silva.

Léon Blum disait que le peuple uni était le maillon d’une longue chaîne. Nous tous formons cette chaîne du progrès et du changement. Celle-ci n’est pas brisée. Plus tard, mes chers amis, elle sera aussi dure que l’acier et aussi solide que le roc.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×